Archives du mot-clé nantua

Peintures de Marie Morel : un tour de petite aiguille, une éternité de bonheur

Marie Morel expose à Nantua (Ain), galerie de la Maroquinerie, jusqu’au 1er février 2014. Nouvelles peintures, horloges parlantes, duos de tableaux… L’artiste qui fait bien les choses a réglé les pendules à l’heure de la peinture.

Qui d’autre que Marie Morel peut accueillir les passants par une singulière famille d’horloges ?

.

.Geste de bienvenue, résolutions pour l’année à venir, fantaisie dans le quotidien de la rue,

Marie Morel arrête le promeneur. Elle lui parle, et il n’a plus qu’à pousser la porte pour « Prendre le temps de voir une exposition ».

IL N’ Y A PLUS AUCUN PROBLÈME – marie morel 2013 ; LA DÉCLARATION D’IMPÔT D’UN PEINTRE – marie morel 2013

.

Les peintures présentées sont récentes. Rien d’étonnant. L’artiste, on le sait, leur consacre beaucoup de temps, comme bousculée par une inspiration ne lui laissant que peu de répit.

.

RICHESSE ET PAUVRETÉ – marie morel 2011

Elles sont précieuses. Témoins puissants de tout ce qui fait et défait la vie, elles offrent au visiteur l’occasion de contemplations uniques.

Elles rendent curieux. Et donnent envie à qui les découvre de les mettre en lien avec ce qu’il aime et connaît. Un visiteur attentif, présent le jour du vernissage de l’exposition, m’a relaté avoir abordé le peintre par cette question qu’il se posait :

« Peut-on comparer les petits cadres qui délimitent et composent les scènes qui fourmillent dans vos tableaux aux “cartouches“ de l’Égypte antique ? »

Ce à quoi l’artiste, désarçonnant son interlocuteur, lui a répondu : « On dit comme on veut. »

Le bavardage s’est alors poursuivi, ouvrant la discussion sur le rapport entre l’écriture et la peinture. Marie Morel en effet introduit parfois l’écrit dans sa peinture, en accompagnant par de petites phrases spontanées les scènes présentées. Ainsi, l’œil du spectateur oscille entre la phrase et l’image, ce qui interpelle et porte à réflexion : entre les mots et l’image, qui l’emporte ?

« Je suis peintre avant tout », affirme l’artiste. Un peintre qui jongle entre le signe et le mot, exprimant avec chaleur les douleurs et les réjouissances de la vie, ceci à l’aide d’images frappantes.

.

RICHESSE ET PAUVRETÉ

 L’os pour la pauvreté.

.

IL N’ Y A PLUS AUCUN PROBLÈME

Des pièces d’or incrustées dans la peinture.

.

LA DÉCLARATION D’IMPÔT D’UN PEINTRE

Le diable.

.

LA LETTRE D’AMOUR – marie morel – 2010

Des plumes.

.

LA DANSE DES SOUS – marie morel -2013

De curieuses gymnastes exécutant une extraordinaire danse des sous.

.

LE CHAMP DE COQUELICOTS – marie morel – 2012

Un champ de  coquelicots, peinture hommage à une amie et à la peinture toute entière,

signant une exposition exceptionnelle à inscrire sur son agenda sans faute.

.

.

Peintures de Marie Morel

Galerie de la Maroquinerie, 15, rue de l’hôtel de ville, 01130 Nantua

du 3 janvier au 1er février 2014 uniquement les vendredis et samedis de 15h à 19h

Renseignements : Arts croisés en Haut-Bugey, 06 68 66 68 83

artscroisés.hautbugey@gmail.com

Réjane

Avec Réjane, nous avons consacré plusieurs billets avec ou autour de Marie Morel :

Une interview de Marie Morel en février 2009
Faire des choses avec ses mains… c’est aussi une lutte conte la surconsommation sans coeur et sans don de soi…

et une belle rencontre avec plein d’ami(e)s de Marie Morel : Marie Morel au château des Allymes en juillet 2011…

Enfin…

Le site de Marie Morel vous mènera aussi vers les ouvrages de Marie et notamment sa petite revue d’art REGARD que nous vous recommandons…

Réjane et Franck