À propos

Intention initiale :

“En écrivant ceci, je tremble…” (Rick Bass, le livre de Yaak)

Un jour de 1996, un écrivain pense qu’il devrait arrêter d’écrire temporairement des nouvelles de fiction pour écrire un livre au profit de la protection de la Vallée de Yaak dans le Montana… un des derniers endroits sauvages des Etats-Unis, peuplés d’ours noirs et de grizzlis, de loups et de coyotes, d’aigles, de lynx, de cerfs et de quelques humains. Parmi eux vit Rick Bass depuis une vingtaine d’années. Une décennie après sa publication en anglais, le livre de Yaak : chronique du Montana vient de paraitre en France aux fantastiques éditions Gallmeister. Ce livre “source, manuel, arme du coeur(p. 13) raconte sa vallée et un peu de son combat contre la déforestation. Une seule régle : “Je ne veux pas prononcer de jugement. Si je juge, je serai jugé. Ma seule finalité, dans cette partie du monde, est d’observer et d’éprouver, d’être heureux ou d’être triste. Non de juger. (p.64).

Cet espace numérique voudrait être un catalyseur d’émotions et favoriser le partage et le dialogue autour de l’oeuvre de Rick Bass et des nature writers (et pas seulement ceux du Montana), autour des livres et auteurs édités par Jean Malaurie dans sa merveilleuse collection libertaire Terre Humaine, autour de personnes qui ont décidées de raconter le monde sans oublier leur berceau d’origine. Enfin, discuter sur ce malaise contemporain lié à la perte de contact de l’homme avec la nature dans une tentative philosophique de relier nature et culture.

La parole de la fin à Thierry Guichard, le directeur de la revue LE MATRICULE DES ANGES :

“Lire Rick Bass donne une énergie neuve. Réveille un sentiment profondément enfoui d’appartenance à la nature. […] Il faut lire Le Livre de Yaak, non seulement comme un acte de défense d’une vallée, mais aussi comme le plaidoyer pour une certaine humanité. Non pas celle d’un monde archaïque, mais bien celle qui nous sépare d’une ultime barbarie.”

 

Ce carnet numérique  est désormais fermé mais vous pouvez toujours lire les 130 billets qu’il contient.

Bonnes lectures…

Silence

.

a5xa7lif.jpg

 

 

 

6 réflexions au sujet de « À propos »

  1. Je découvre ce blog grâce à Blog o book. Rick bass et les nature writers, tout un programme, même si je n’ai pas lu Le livre de Yaak, seulement Sur la piste des derniers grizzlis.
    Je suis en passe de lire TOUT le catalogue nature writing de Gallmeister…
    Actuellement je me délecte de Pèlerinage à Tinker Creek d’Annie Dillard, vous connaissez?

    1. Bonjour,
      Non je ne connais pas encore ce livre d’Annie Dillard, mais je note !
      Quant à la collection Nature Writing, vous allez passer de bons moments, je les ai presque tous lus… et viens d’attauquer Désert solitaire d’Edward Abbey !
      Merci à vous
      FQ

  2. Bonjour,

    Je découvre ce blog par hasard et c’est un vrai bonheur car je suis aussi fan de nature writing et de rick bass. Mon préféré de lui jusqu’ici reste « là où se trouvait la mer », un grand souvenir de lecture…
    Je viendrai donc en ces pages puiser quelques autres idées de lecture…
    merci pour l’initiative.

    1. Merci Hélène
      Suis en train de terminer la lecture du dernier ouvrage de Rick Bass publié en France : Le journal des cinq saisons où il décrit une année entière dans sa vallée du Yaak… Complètement inactuel, lenteur, regarder les nuages… Amicalement Silence

  3. Bonsoir, comme il est étrange pour moi qui suis totalement néophyte mais qui suis restée bouche bée il y a quelques jours sur France Culture en écoutant le responsable des éditions gallmeister, de tomber par hasard sur ce site au cours de recherches sur la littérature enfantine… quelle étrange coincidence… Merci, en tout cas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s