Cinq phrases de Mendiants et orgueilleux d’Albert Cossery

Gohar

… »Le dénuement de cette chambre avait pour Gohar la beauté de l’insaisissable, il y respirait un air d’optimisme et de liberté. La plupart des meubles et des objets usuels outrageaient sa vue, car ils ne pouvaient offrir aucun aliment à son besoin de fantaisie humaine. Seuls les êtres dans leurs folies innombrables, avaient le don de le divertir. »

 

 

Yégen

 

« Il n’y avait en lui aucune ressemblance avec l’homme de lettres soucieux de sa carrière et de sa réputation immortelle; il ne recherchait ni la gloire, ni l’admiration. Les poèmes de Yégen étaient composés avec les simples mots quotidiens; ils étaient à la portée de compréhension d’un enfant comme d’un adulte, sentis avec un instinct infaillible de la vie dans ce qu’elle a de plus authentique. »

 

« Son estime allait plutôt à des gens quelconque, qui n’étaient ni poètes, ni penseurs, ni ministres, mais simplement habités par une joie jamais éteinte. La vraie valeur de Yégen se mesurait à la quantité de joie contenue dans chaque être. »

 

 

La foule

 

Certes, la misère marquait leurs vêtements composés de hardes innommables, inscrivait son empreinte indélébile sur les corps hâves et décharnés; elle n’arrivait pas cependant à effacer de leurs visages la criante allégresse d’être encore vivants. »

 

 

La torture

 

« La torture était devenue une des formes de la vie dans une société civilisée. On ne pouvait rien contre un cancer de l’estomac, encore moins contre la terreur instituée par des hommes pour opprimer d’autres hommes. Yégen acceptait les brutalités policières au même titre que les maladies incurables et les cataclysmes de la nature. »

 

[Mendiants et orgueilleux / Albert Cossery. – Ed. Joëlle Losfeld, 2005]

 

Phrases sélectionnées par Réjane.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s