Nous avons horreur de la liberté…

Le débat sur les limites est un débat biaisé puisque la censure – si ce n’est l’auto-censure – existe bel et bien, en permanence, puisque que l’on est toujours borné par ses limites, celles de sa morale, de son temps, de son pays et le seul progrès dont nous soyons capable est de pousser continuellement les murs qui nous entourent. Nous avons horreur de la liberté et de ce qu’elle signifie vraiment, horreur de la multitude et du choix. Tout, plutôt que de choisir. Grandir ?
Silence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s