Il n’y avait pas de pureté…

Sègre regardait la feuille de l’arbre, tombée à ses pieds. Brune, comme l’automne. Sègre observait les nervures mortes de l’envolée perdue dans le monde. Combien, étaient-elles ainsi, partie sur les flux et reflux du vent ? Pareilles aux idées, ces mortes balançaient autour de la terre, attendant leur hôte, espérant cette hospitalité. Il n’y avait pas de pureté. Sègre pensait : nous avons besoin d’une gangue, d’impuretés pour résister, pour renaître à nouveau quand le conforme se plaît à nous faire perdre la tête et le sens de nos sens.

Il n’y avait pas eu de quête. Sègre avait pris conscience insensiblement des interactions qui existaient entre lui et le monde, entre lui et les autres, puis les choses, puis les actes et les idées. Toutefois sans trop savoir pour ces dernières, ce qu’il fallait considérer comme le plus important. Tant d’idées dans ce monde et encore plus d’actes, d’actes manqués aussi. Petit à petit cependant, doucement, le chemin de Sègre s’était tracé dans cette jungle inorganisée, ce chaos incontrôlé. Mais, il n’y avait pas eu de quête, il n’y avait pas eu forcément un but au chemin. Le chemin était le but. Il était trop tôt, trop de personnes devaient encore emprunter ce sentier escarpé, et les obstacles continuaient de s’accumuler. S’il y avait progrès, combien de retours en arrière ? Il aimait songer à l’idée de l’estuaire d’un fleuve. Le fleuve se jette à la mer. Toutefois, avant de mélanger l’eau douce à l’eau salée, que de tourbillons. Il rêvait d’introduire un produit fluorescent pour visualiser ces différents courants. Et prendre une photo aérienne. Il lui semblait que c’était exactement cela l’image des idées des hommes. Un fleuve se perdant dans un infini plus grand que lui. Les idées y gagnaient le sel. Une épice de plus. Une saveur.

Silence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s