« Tu Sais où il faut faire des inventions ? » (Jean Giono)

« Tu sais où il faut faire des inventions ? Dans l’appel, dans la voix, dans le son qui sort de ton coeur. […] la grande malédiction du Ciel pour nous ça a été de nous faire des coeurs à un seul exemplaire. Un pour chacun. Une fois partagé en deux, il te faut trouver ta moitié exacte. Sans quoi tu resteras seul toute ta vie. Et c’est ça le tragique. Tu ne t’imagines pas le nombre de ceux qui ont le coeur mal complété.

Tu veux que je te prédise ce qui arrivera, et le garçon le verra, s’il vit. Et bien, voilà, au grand moment de l’espoir, ce sera la faillite de la magie. Tes tapis volants, on les chargera de pommes de terre et de carottes. On se dira : « Comment, on n’est pas plus heureux ? » Vous n’êtes pas plus heureux parce que vous n’avez rien inventé de nouveau dans l’appel que vous faites autour de vous pour trouver l’autre moitié de votre coeur. Vous avez toujours votre petite voix du temps des cavernes. Bien plus petite. Et vous ne trouvez pas. Alors, on tuera son coeur, parce que ça sera trop difficile de vivre avec.« 

(Jean Le Bleu /Jean Giono. 1932)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s